Dégustation

La dégustation stimule tous les sens : l’ouïe, la vue, l’odorat, le goût et le toucher. Déguster c’est découvrir ce que contient le vin.

L’oeil
Première étape de la dégustation, l’analyse visuelle renseigne non seulement sur la vinification et la conservation du vin, mais aussi sur son âge et son degré d’alcool. La vue est ainsi le premier contact avec le vin. La couleur, la brillance et l’intensité constituent la robe du vin.

Le nez
L’appréciation olfactive d’un vin repose sur une somme de sensations appelées le nez du vin. Malgré les innombrables techniques développées, il n’existe aujourd’hui encore aucun appareil capable de rivaliser avec l’odorat de l’homme.
Le premier nez indique si le vin est franc ou s’il a un défaut.

La bouche
Mettre un vin en bouche, c’est avant tout apprécier une synthèse de saveurs. C’est aussi percevoir une structure équilibrée, distinguer l’attaque, le milieu de bouche et la finale, sentir les goûts élémentaires, les tanins ou la chaleur alcoolique.